Après 8 ans, Bob Dylan sort Murder Most Foul

“C’était une journée sombre à Dallas, en Novembre 1963. Une journée marquée au sceau de l’infamie. Le président Kennedy était populaire. Une bonne journée pour être vivant, une journée idéale pour mourir. En étant mené, tel l’agneau sacrificiel, à l’abattoir. Il a dit : « Attendez une minute, les garçons, vous savez qui je suis ? ». « Bien sûr que oui, on sait qui vous êtes ! ». Puis ils lui ont explosé la tête alors qu’il était encore dans la voiture. Abattu comme un chien en plein jour. C’était une question de timing et le timing était bon.”


Ce sont les premiers mots de Bob Dylan, sur sa dernière chanson publiée par surprise vendredi 27 mars. Murder Most Foul - le meurtre le plus affreux. Un titre qui renvoie à un vers d'Hamlet, lors que le fantôme du père explique au prince du Danemark qui vient d’être victime du “meurtre le plus affreux”.