• Pauline Gauer

Costa Rica : la ville de Curridabat donne la citoyenneté à la faune et la flore



Au Costa Rica, la ville de Curridabat, en banlieue de la capitale, a fait le choix de reconnaître sa biodiversité au même titre qu’un être humain. Par cet acte, la ville donne des droits et des devoirs aux insectes pollinisateurs, aux arbres et aux plantes indigènes. Chauves-souris, papillons, abeilles, plantes et arbres ont désormais un statut de citoyen dans la ville de 34 000 habitants. C’est une décision importante qui place Curridabat dans un mode de vie basé sur la biodiversité.


Étrange décision à première vue, mais elle est en accord avec la passé de la ville costaricienne. Le surnom de Curridabat, c’est “Ciudad Dulce” - “Douce Ville” en français. Une appellation qui rappelle la réputation du pays et de la région, et qui est à l’origine d’un programme créé en 2015.



Ce programme consiste à placer la nature au centre de tous les aménagements urbains, en créant un espace où faune, flore et êtres humains pourraient vivre au même pied d’égalité. Car oui, la biodiversité est primordiale au développement naturel des écosystèmes, et avec le changement climatique et l’étalement urbain, il est de notre devoir de la protéger. Alors, le maire de la ville propose la création de biocorridors interurbains, qui participent à la conservation de la biodiversité.


"Le projet de convertir chaque rue en bio-corridor et chaque quartier en écosystème exigeait une relation avec la faune et la flore. Ces corridors améliorent la qualité de l’air, la qualité de l’eau et donnent aux gens des espaces pour se détendre, s’amuser et améliorer leur santé" - Edgar Mora, maire de Curridabat pour The Guardian


Au Costa Rica, un des pays où l’on est le plus heureux, 98% de l’énergie est renouvelable. Et à Curridabat, les citoyens souhaitent être le symbole de leur pays reconnu comme engagé pour la préservation de l’environnement. L’attribution de la citoyenneté à la faune et la flore de la ville est un grand pas vers le respect de cette biodiversité et un avenir où les animaux, les plantes et les êtres humains vivront en harmonie.


Pauline Gauer

0 vue
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Vimeo - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • SoundCloud - Cercle blanc