• Pauline Gauer

Exposition virtuelle : Croire, faire et défaire l'invisible



“De l’Afrique à l’Asie en passant par l’Europe et le Moyen-Orient, les cultures d’Islam sont multiples et inspirent les artistes, quelles que soient leurs origines, leurs attaches, leurs croyances ou leur nationalité. À travers leur regard, l’Institut des Cultures d’Islam bouscule les préjugés et présente l’actualité de ces cultures partout dans le monde.” - Institut des Cultures d’Islam.


A Paris, du 12 mars au 26 juillet 2020, l’Institut des Cultures d’Islam présente l’exposition Croyance, faire et défaire l’invisible, organisée par Jeanne Mercier, co-fondatrice de la plateforme Afrique in Visu.


Au programme, les œuvres de seize artistes, photographes et vidéastes dans une exposition pour l’instant virtuelle, à cause des événements actuels. Au fil des pièces, on découvre les interrogations et les doutes de ces artistes sur la puissance évocatrice des religions, des mythes et des superstitions des pays du continent africain.



C’est une critique poétique et décalée du “croire”. Qu’est-ce que croire ? Pourquoi ces pratiques, ces représentations ? L’exposition est divisée en cinq sujets bien définis : Entrons dans la transe, une expérience ésotérique ; Djinns, esprits et autres êtres intermédiaires ; Corps sacrés, celui des femmes surtout ; Voyage initiatique, au coeur des pèlerinages et voyages spirituels ; et Dieu ou le wifi ?, qui traite d’un sujet actuel : la religion et le digital.


Une série de photographies, dessins et films qui dialoguent sur des pratiques et des pensées que l’on ignore peut-être, leur évolution et leurs mouvements. Croyance, faire et défaire l’invisible aborde tous les religions et groupements religieux tels que les sectes.


“Les œuvres détournent l’incarnation de l’autorité religieuse pour résister aux schémas dominants, inscrivent le culte vaudou dans la mémoire de l’esclavage, rapprochent la dévotion des pèlerins et la résilience individuelle, transforment les rites traditionnels à l’ère digitale, captent les vibrations de la transe et les mystères de l’envoûtement.” - Institut des Cultures d’Islam


Croire, faire et défaire l’invisible, une exposition à retrouver en ligne. Déplacez vous dans les trois espaces pour découvrir des œuvres bouleversantes. On regrette de ne pas y être en vrai !


EXPOSITION VIRTUELLE


Pauline Gauer

1 vue
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Vimeo - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • SoundCloud - Cercle blanc