Musique : AFION, le troisième rossignol



L’aventure Afion commence en Croatie, en 2003, autour d’une passion commune : les chansons traditionnelles des balkans. Les membres du groupe n’aiment pas trop qu’on les mettent dans les cases stylistiques musicales généralement acceptées, parce que leur truc, c’est le brassage. Ils naviguent dans les vastes eaux libres de la musique du monde, mêlant instruments traditionnels, classiques ou amplifiés et arrangements flirtant avec l’électro.


Afion prend sa source, sa matière musicale, dans les répertoires traditionnels croates, macédoniens, serbes et bosniens. Chants rituels ou satiriques, danses joyeuses, ou chansons d’amour… avec Afion, on parcourt le large éventail des émotions humaines, de la tristesse au désir, en passant par le bonheur ou l’euphorie !


Après plusieurs tournées à travers l'Europe, après avoir joué sur les plus grandes scènes de festivals comme dans des bars, après 2 albums et une pause assez (trop!) longue, le groupe nous offre, depuis quelques jours, son troisième opus : Treći bilbil et il est top !


Lidija Dokuzović, la chanteuse du groupe, en parle.


Lu² : Hey Lidija ! Est ce que tu pourrais nous présenter Afion, nous raconter un peu son histoire, nous dire qui sont ses membres, quel est le concept du groupe ?

Lidija : Hej Lulu, merci pour ces gentils mots ! Je suis contente que tu aimes l'album. On a mis du temps à le sortir, mais il a été fait avec beaucoup d'amour !


Afion, c’est un groupe croato-macédonien qui joue de la musique folklorique des Balkans occidentaux. Des morceaux qui viennent principalement de nos pays d'origine, la Croatie et la Macédoine. Nous utilisons des chansons traditionnelles comme base pour composer et arranger. Afion a été créé en 2003 à Zagreb, en Croatie. On a joué plus de 500 concerts sur toutes sortes de scènes, et on a sorti 2 albums qui ont été nominés pour le Grammy croate. En 2008, nous avons même fait une tournée en France grâce à l'organisation AOLF.


En 2012, j'ai déménagé en Suède et le groupe s'est séparé.

Les membres ont continué à jouer dans d'autres groupes et projets, parfois ensemble. Par exemple, Nenad, notre percussionniste et moi, on a joué quelques temps dans un groupe international qui s’appelait Zykopops.


Entre 2007 et 2014, j'ai organisé Ethno Croatia, un stage international de musique folk pour jeunes musiciens. Aujourd’hui, c’est Nenad qui s'en occupe. Nos chemins se croisent tout le temps !


En 2018, 6 ans après notre séparation, on s’est retrouvés et on a décidé de continuer à jouer ensemble. En fait, on a toujours la même passion pour la musique traditionnelle et on aime plus que tout jouer ensemble.



"Treci bilbil", c’est notre 3ème album. Les 5 membres du groupes espèrent vraiment avoir bientôt la chance de jouer cet album devant un public :)


Aleksandar Jovevski vit à Skopje en Macédoine et joue du kaval, une flûte de berger macédonienne. Il est musicien professionnel et joue de la musique lors de mariages, dans les kafanas (ndt : de kava, le café en serbo-croate, qui sont des auberges traditionnelles des balkans, où l'on sert de l’alcool et du café et où l'on peut écouter de la musique). Il est aussi membre du Macedonian National Folk Ensemble Tanec.


Aux guitares, il y a Danijel Maodus, qui a commencé sa carrière musicale dans un groupe de rock'n'roll! Mais il est vite tombé amoureux de la musique traditionnelle... Maintenant il joue dans dans plusieurs groupes folkloriques en Croatie.


Aux percussions, il y a Nenad Kovacic, un musicien avec un sacré talent ! Lui aussi joue dans de nombreux groupes et projets musicaux. Tu sais quoi ? Il parait même que c’est un très bon chanteur ! Josip Mazic, c’est notre bassiste, qui a intégré le groupe à partir du 2ème album.


Et puis moi ? Et ben je suis la chanteuse !


Ca fait donc 6 ans que le groupe était en sommeil. Qu’est qui vous a décidé à le faire renaître ?


Aleksandar nous tannait pour organiser une réunion depuis plusieurs années ! Mais on avait tous d'autres trucs à faire à droite à gauche.


Et puis finalement, en 2018, pour fêter les 15 ans de notre tout premier concert, je me suis enfin dit qu’on pourrait peut-être organiser des retrouvailles en mode “bon vieux temps”. Ca a été un moment super émouvant, et ça nous a fait un bien fou de jouer de nouveau ensemble. On avait tous envie de poursuivre cette aventure “retrouvailles”, alors on s’est dit : si on arrive à créer un nouveau répertoire et à faire vivre ce nouveau matériau musical alors que les membres du groupe vivent dans 3 pays différents, c’est que ce projet a un avenir… On s’est lancé, et nous voilà avec ce nouvel album ! En fait, on en est super contents, on l’adore ! Par les temps qui courent, on doit prendre notre mal en patience et espérer que cette situation dingue se calme. Après, j'espère qu’on pourra aller présenter l’album et jouer pleins de concerts à travers le monde :)


Qu’est ce qui vous a inspiré ce nouvel album ? Tu pourrais nous en dire plus sur son titre Tre