• Pauline Gauer

One World Together At Home, l'événement de la quarantaine

Début avril dernier, Lady Gaga s’est associée à Global Citizen et à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans le but de créer un programme international, en live : One World : Together At Home. Diffusée dans le monde entier le 18 avril dernier, l’émission spéciale multi-plateformes a été organisée pour rendre hommage aux soignants, qui sont en première ligne face au coronavirus, et pour collecter des fonds destinés à la santé et aux organisations locales de chaque pays.


C’était l’événement de la quarantaine, et le concert live de plus de 8 heures est disponible sur YouTube. Des versions plus résumées ont été mises en ligne : une vidéo par artiste; et les chaînes de télévision du monde entier diffusent des versions de deux heures, contenant les moments les plus forts de la soirée.


Au programme, 70 artistes internationaux se sont succédés pour nous offrir des petits concerts de chez eux, certains filmés par leur téléphone, et remercier le personnel soignant pour leur travail. Parmi eux, on retrouvait Billie Eilish, Burna Boy, Camila Cabello, Céline Dion, Ellen DeGeneres, Elton John, J Balvin, Jennifer Lopez, John Legend, Lady Gaga, Oprah Winfrey, Paul McCartney, Pharrell Williams, Sam Smith, Shawn Mendes, Stevie Wonder, Taylor Swift et Usher.


Les uns après les autres, ils ont véhiculé des messages d’espoir et de solidarité à chacun d’entre nous en cette période de crise. Et certains moments nous ont marqué plus que d’autres.


Billie Eilish, accompagnée de son frère Finneas à l’orgue, nous interprète “Sunny”, de Bobby Hebb, avec beaucoup de soleil.


Elton John, aujourd’hui âgé de 73 ans, a transporté son piano dans son jardin, en dessous du panier de basket pour nous jouer son immense tube “I’m still standing”.



Les Rolling Stones, chacun chez eux, nous ont offert une version live de “You Can’t Always Get What You Want” depuis leur salon. Mick Jagger et Ron Wood, à la guitare. Keith Richards heureux, dans son canapé avec une bière pas loin. Et Charlie Watts improvise une batterie avec des caisses et son fauteuil.



Pour finir, Paul McCartney rend un hommage émouvant à sa mère Mary, infirmière et sage-femme pendant la Seconde Guerre mondiale, et à tous les soignants du monde entier. Il reprend la chanson “Lady Madonna”, composée avec John Lennon et Les Beatles en 1968.


Au total, l’émission permettra de récolter plus de 127,9 millions de dollars pour soutenir les organisations locales de santé ainsi que le Fond de solidarité COVID-19 de l’OMS, qui lutte contre le virus dans le monde, en se penchant sur les pays les plus pauvres et dont le système de santé est le plus faible. Une magnifique action, qui prouve qu’en restant chacun chez soi, on peut agir ensemble et soutenir ceux qui en ont le plus besoin. Au final, nous sommes One World Together At Home.

Pauline Gauer

0 vue
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Vimeo - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • SoundCloud - Cercle blanc