Rencontre avec Aga, rap de Montreuil et d'ailleurs

Pendant le confinement, nous avons décidé d'aller à la rencontre de ceux qui nous entourent de près où de loin, et qui font des choses. Quoi qu'ils fassent, ils ont leur univers et bâtissent leurs univers, souvent dans l'ombre et sans projecteurs. Pour nous, l'occasion de prendre un peu de temps pour prendre des nouvelles, pour une fois que nous pouvons prendre le temps de respirer... Autant en profiter pour passer le micro aux créateurs, ou simplement aux humains qui nous entourent. L'occasion donc d'aller par exemple à la rencontre de Aga, rappeur basé à Montreuil et d'échanger avec lui sur son parcours, et sur ses projets.

Bonjour Aga,

Comment ça va ? Présentes-toi. Salut la Coop, ça va en pleine introspection et préparation des prochains projets et vous ? Moi c’est Aga, rappeur vagabondant entre le Nord, l’Essonne, la Seine Saint Denis et le Portugal.

Racontes-nous, c’est quoi ton parcours ? Mes racines, je les plonge dans le Nord de la France entre Roubaix et Douai où je me construis, me nourris de la culture des filatures et du bassin minier, m’imprègne des cultures du monde et des valeurs de solidarité et de fraternité.

Je suis aussi très proche du village natal de ma mère dans les montagnes du Portugal.


Depuis cinq ans, je vis et travaille en région parisienne.

Dans le 91 d’abord, puis Montreuil dans le 93, laboratoire des arts et de la culture.

Mon premier EP « GRAINES » sorti le 28 juin 2019 est disponible sur toutes les plateformes.


Deux titres “hors format” sont sortis dernièrement : “Un teh dès le matin” et “Sales histoires” afin de présenter mon futur projet commun avec le beatmaker Warlock.Zk.

Je vous transmets le dossier de présentation du futur projet où il y a quelques exclus.

Tu fonctionnes comment autour de ton projet, avec qui tu bosses ? Comment travailles-tu ? En indépendant, comment ça se passe ?

Je bosse en famille (la Miaf), entre potes. J’ai d’abord rencontré les Scribes dans le 91 via l’association le Submersible que m’avait présenté un certain Taj lors d’un bénévolat pour le festival Le Loup Vert. Et depuis que je suis à Montreuil, tout va très vite. J’ai rencontré mon actuel manager, des beatmakers, des directeurs artistiques, des réalisateurs, des tourneurs, une boîte de distribution et plein d’amitiés liées à l’amour de la musique.

Je travaille en totale indépendance pour la production mais je suis aidé, conseillé dans mes relations par mon Manager et depuis peu par la boîte de distribution Big Wax.




Comment tu t’es mis à rapper ? Racontes. Ça fait longtemps que j’écris, je dirai un peu plus de 10 ans. Je rappais avec des potes au début et j’ai jamais su m’arrêter, c’est comme une drogue, j’en ai besoin. Et surtout, j’ai eu la chance de rencontrer des gens qui m’ont fait confiance et qui ont cru en moi.


Ca m’a permis de m’investir encore plus et de prendre ça comme un travail et plus comme une passion seulement. D’ailleurs, checkez mon dernier freestyle sur Insta où je dis : “J’ai deux vies donc j’bois pas de déca” !

C’est vrai, j’ai mon job alimentaire et la musique, l’art en général développé autour des projets. J’ai eu la chance de travailler avec des mecs que j’admire depuis longtemps (Clifto Cream, Noswil, Happy Milf Records, Goldstein Studio, Kohm d’Exepoq…).


Vers où tu veux aller, c’est quoi tes objectifs ? Des projets en cours ? J’aimerai un jour pouvoir vivre de ma musique et pouvoir faire profiter l’ensemble de mes potes qui sont des artistes talentueux. L’idéal c’est d’avancer ensemble et construire plus loin. Pour les projets en cours, comme je vous disais, un album commun avec le beatmaker Warlock.Zk qui s'appellera Doca C (Quai C en portugais), je prépare également un album solo et un album en groupe avec Les Scribes composé de Zerty, Hels et moi. Y’a aussi quelques singles en featuring qui sont prévus.

Qu’est-ce que tu penses du rap actuel ? Des artistes à faire découvrir à nos lecteurs ? Le rap n’a jamais été autant à la mode. J’aime beaucoup l’éclectisme apporté au hip hop depuis plusieurs années. Aujourd’hui, il y a du rap pour tous, chacun peut s’exprimer à sa façon sur la musique qu’il a envie. C’est dur d’en citer que quelqu’uns mais je vous invite à découvrir L’Uzine, groupe indépendant montreuillois qui sort plusieurs projets cette année, en groupe et en solo. J’aime beaucoup le rap belge, Isha si je devais en citer un seul qui est beaucoup trop fort. Prince Waly, Robin des Blocs, Edge, Népal (paix à son âme). J’aime beaucoup la drill anglaise également : Skepta, AJ Tracey, Knucks, DigDat... En rap US, j’écoute beaucoup les équipes de Dreamville, TDE, JACKBOYS, Beast Coast…

Il faut aller voir du côté de l'Allemagne et des Pays-bas aussi, ils sont très chaud !

Une mention spéciale à Népal (RIP) qui laisse des traces indélébiles dans le rap français.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite de tes projets ? Des concerts, des rencontres, une fanbase qui se développe, surtout que ma musique touche le plus de gens possibles. L’idée c’est de prôner l’amour, la solidarité et la possibilité de changer de société, ça prendra du temps mais on lâche rien comme dit l’autre.

Un message à passer, à tes potes, à nos lecteurs, ou à la Terre entière ? Cette période de confinement permet à chacun de se poser les bonnes questions, de se recentrer. C’est dur pour tout le monde ce manque de sociabilité mais il faut utiliser ce moment à bon escient. Qu’est ce que vous voulez pour vous, vos proches et pour la Terre ? Cette situation nous prouve la perdition dans laquelle l’ultra-capitalisme nous a conduit. Une société meilleure est possible si on s’y met tous un peu. Un meilleur partage des richesses aura un impact écologique, social et bien sûr économique. Ils sont actuellement 8 à se partager les richesses de ce monde et nous bientôt 8 milliards, y’a un groupe en 1995 qui disait déjà : “Qu’est ce qu’on attend pour foutre le feu ?”.


Bisous la Miaf !


Merci Aga, prends soin de toi.

Son EP "Graines" disponible sur toutes les plateformes :

https://song.link/album/fr/i/1471315807 Retrouvez le sur Facebook, Instagram ici : https://www.facebook.com/AGACHAVEZ59/

https://www.instagram.com/aga.hugo/

zôÖma pour Samouraï Coop

➡ S'ABONNER / SUBSCRIBE : https://subscribe.samourai.tv

➡ SUPPORT / SOUTENIR : https://fr.tipeee.com/samourai-coop

➡ BTC : 1Q1Z6Mg6B9L9JnmzBArcTtUFwxcmu77fPt

➡ INSTAGRAM : https://insta.samourai.tv

➡ DISCORD : https://discord.samourai.tv

➡ TWITTER : https://twitter.samourai.tv

➡ FACEBOOK : https://fb.samourai.tv

157 vues
  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Vimeo - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • SoundCloud - Cercle blanc