Rencontre avec Guillaume Garat, photographe poétique



Quand as-tu commencé la photo ?


J’ai commencé la photographie quand j’avais dix ans. mais c’était de la photo pour tuer l’ennui. Mes parents ne me faisaient pas forcément faire d’activités le week-end, c’était plutôt tranquille. Ma sœur ne voulait plus jouer avec moi parce qu’elle grandissait. Alors, j’avais besoin de me trouver une occupation, et j’ai trouvé un petit appareil photo. C’était un petit boîtier Canon, de mes parents, et j’ai commencé à faire des photos de mes animaux, et des fleurs, dehors.